joyPar Jacques Ferber.

Que vient-on chercher dans un stage de tantra, et qu’y trouve-t-on ? Certains viennent avec l’envie de rencontrer l’autre. De manière un peu caricaturale les femmes se disent “Vais-je trouver l’âme soeur ?” et les hommes “vais-je rencontrer la femme libérée que je désire tant ?”. Et quelque part, tous les deux repartent satisfaits sans pourtant ni avoir trouvé l’âme soeur ni déniché la femme de ses désirs, mais avec beaucoup plus : il se sont rencontrés eux-mêmes dans la relation au travers de l’autre.

Dans un stage de Tantra, il y a de la danse (danse contact, danse spontanée), du toucher (différentes formes de massage), des respirations énergétiques (techniques spécifiques de respiration ou Pranayama tantrique), des méditations (méditations actives ou statiques) et des exercice particuliers, souvent pratiqués à deux, nous permettant de ressentir profondément notre incarnation, en prenant conscience de notre reliance à l’autre et au Divin. Le résultat confine à la magie ou à l’alchimie. Les expériences semblent incroyables du point de vue de notre de notre mental, plus habitué à une vie «standard», et pourtant si simples et si naturelles lorsqu’elle sont vécues.

A l’encontre de certaines images véhiculées ici ou là, le Tantra ne porte pas sur la sexualité, mais sur la circulation des énergies, et notamment de l’énergie sexuelle, comme l’un des vecteurs d’accès à la profondeur de l’Être. En effet, l’énergie sexuelle, quand elle n’est pas consommée et qu’elle est combinée à la Conscience et au Cœur, constitue une alchimie qui guérit, autonomise, rend plus puissant, épanouie et élève. Chacun en ressort transformé, en ayant touché un peu de sa grâce particulière et intime.

Les témoignages portant sur ces expériences et sur ces transformations abondent :

J’ai senti mes cellules vibrer de réjouissance, et mes ombres mises en lumière avec délice,
J’ai adoré ! Intégration réussie, Joie exaltée,
J’ai vécu dans ce stage Intégration et Joie le Tantra dans toute sa splendeur, cher à mon coeur :
Douceur, Reconnaissance, Surprise, Acceptation de ce ce qui est, de qui je suis,
Rires, Amour, Lumière et Fête, Magnificence de nos êtres, et la magie de la vie offerte, savourée dans l’unité.
Aline, Montpellier

Un autre aspect qui ressort des stages que j’anime est le plaisir de vivre ensemble une expérience hors du commun, de vivre intensément chaque moment et, chemin faisant, de goûter différemment à tout ce qui fait la vie. Là encore, c’est difficile à décrire simplement, tant cela «révolutionne» (comme le dit l’un des stagiaires) nos conceptions:

Ce stage à été juste REVOLUTIONNANT !
Serge, Paris
Je me suis senti plein, vivant. toute cette joie, cet amour, cette liberté. Et en même temps quand je vois ce que j’ai vécu, ça me parait surréaliste… Incroyable d’avoir vécu ça…
Pascal, Montpellier
 

La magie de notre état naturel

Mais comment toutes ces transformations sont-elles possibles? En réalité, la vie quotidienne nous masque une réalité profonde : l’état naturel de chacun d’entre nous est d’être plein, comblé, satisfait tout en étant vibrant de vie. Regardez les enfants courir et jouer, qui courent et vivent dans une présence au monde de chaque instant, bien qu’étant relativement inconscient d’être simplement l’émanation de l’Être.

Tout est déjà là, au fond de nous, mais nous sommes le plus souvent ignorant de cet aspect de nous mêmes, prenant le caractère superficiel de nos “qualités” et de nos réactions aux peurs comme étant notre identité. Mais lorsque les peurs tombent, dans un cadre sécurisé, bienveillant et respectueux, on découvre alors la beauté de notre nature profonde et la lumière de ceux qui nous entoure. Et la simplicité apparait comme étant au cœur de la transformation :

Juste être ce que je suis…
Juste vivre ce qui est là…
C’est si simple…
Chantal, Paris

garden-of-edenOn peut alors faire l’expérience de vivre au paradis sur Terre, d’être au “pays d’Eden” comme j’aime à le dire.

Pour les femmes, cette révolution intérieur passe par l’intégration plus profonde de leur féminité et du potentiel d’amour extatique qui réside en elles sous le regard d’hommes présents et alignés. Pour les hommes, par la reconnaissance de leur puissance, au contact de femmes lumineuses et belles. Les hommes deviennent encore plus hommes, les femmes plus femmes, chacun allant d’abord dans sa propre polarité, avant de s’ouvrir à la polarité de l’autre. Les hommes en sortent plus puissants, plus électriques, donnant l’impression d’avoir gagné quelques centimètres en taille et les femmes plus féminines, plus sensuelles, plus rayonnantes et épanouies. Et en même temps, chez l’homme cette puissance masculine se combine à l’ouverture du coeur :

Merci pour autant de richesse et d’amour.
Gilles

et chez la femme sa sensibilité naturelle vient épouser sa puissance sauvage, en lui faisant découvrir sa propre vibration :

Il y a eu deux naissances. Celle qui m’a mise au monde et celle qui fait réellement vivre dans CE monde.
Maintenant j’en fais vraiment partie et j’y ai ma place.
Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que depuis que je suis ce chemin…
Vive le Tantra, vive la Vie, vive l’Amour !
Chantal, Paris

Une spiritualité laïque et incarnée

groupe-devint-explosLorsque chacun enlève ses “vieux habits”, ces protections qui nous empêchent de vivre librement, nous faisons collectivement l’expérience de l’Agapé, cet amour qui s’exprime lorsque plusieurs se réunissent au nom du divin. “Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.» Matthieu 18:20. Et le plus étonnant, c’est qu’il n’est aucun besoin d’être croyant ou religieux, ni même d’être dans une quête spirituelle. La transformation agit pour chacun, dès que l’on se laisse aller à ce qui se passe lorsque nous nous rencontrons par le corps, le coeur et la conscience. Le Tantra n’est nécessairement religieux. Même si l’on fait parfois référence aux «dieux du tantra» (Shiva et Shakti notamment), il faut le prendre de manière symbolique: il s’agit d’une spiritualité laïque, plus énergétique que religieuse. C’est simplement que les mots du langage ordinaire manquent pour traduire des expériences hors du commun, et que des termes comme «magique, divin, alchimique, cosmique…» viennent spontanément à l’esprit.

Cette connexion au divin, ne s’effectue pas seulement «là haut». Elle s’exprime aussi de manière très charnelle, très physique. Dans beaucoup de stages ou de séminaires traitant de “spiritualité” ou de “conscience” j’ai parfois l’impression qu’on n’ouvre que “les chakras du haut”, qu’on cherche la connexion au divin en niant le corps et le physique. Dans le Tantra, bien au contraire, il s’agit d’unir le corps et l’esprit et rien n’est nié, ignoré ou rejeté. Les énergies lourdes simplement se transmutent lorsqu’elles sont accueillies en conscience. Tout est accueilli: rien n’est réellement interdit, rien n’est proscrit, si ce n’est d’attenter au respect de l’autre, ce qui reviendrait à le «nier» et non à le recevoir dans son essence.

Donc l’un des mots que j’affectionne particulièrement et qui correspond pour moi au Tantra, est «intégration», d’où le terme de Tantra Intégral. Cela s’exprime par l’intégration des énergies subtiles du Ciel (méditations, respirations énergétiques, élévation spirituelle), aux énergies charnelles de la Terre (massages, toucher respectueux, sexualité sacrée), aussi bien sur l’axe vertical de la connexion à la Vie que sur le plan horizontal de la relation à l’autre. l’Eros divin devient alors Amour incarné, puissance d’expression venant féconder tous les aspects de la Vie.

Prochaines dates

Pour découvrir ou approfondir le Tantra, consultez le calendrier des prochains stages et événements de Tantra Intégral.

Toutes les informations sur Tantra Intégral.