Les 10 attitudes du bonheur de vivre

Par Jacques Ferber

Alors que l’été approche, les magazines (surtout les magazines féminins, mais les masculins s’y mettent aussi) parlent de régime pour nous préparer à l’été, sous entendu “pour mieux rencontrer l’âme sœur (dans les magazines féminins)”, “pour mieux séduire les filles” (dans les magazines masculins). Comme si notre vie consistait à bosser toute l’année le nez dans le guidon et aller draguer l’été pour séduire, être séduit(e) et s’amuser. En attendant la rentrée et recommencer le quotidien gris et morose. Assez désespérant, finalement. Ce n’est pas ma vision du monde : toute l’année j’ai l’impression d’être vacances alors que je ne cesse d’oeuvrer. Et même si j’utilise souvent le mot “travail”, j’en ai banni toute idée d’effort et de douleur et il est devenu pour moi synonyme d’activité comme le terme «work» en anglais (note : travail vient du latin «tripalium» désignant un instrument de torture pour les esclaves. Le terme de douleur reste dans la notion du «travail» de l’accouchement).

Il est en effet possible de vivre heureux toute l’année, de ne pas être envahi par le stress, de ne pas être en souffrance dans ses relations, de ne pas être anéanti par ses bobos et ses petits malheurs de santé, en un mot de vivre pleinement sa vie ?

Oui, c’est possible, et j’ai voulu retenir dix attitudes essentielles qui permettent de vivre une vie pleine, heureuse, prospère, signifiante, fun, excitante et épanouissante.
Les voilà :

1- Vivre en gratitude : nous avons une chance incroyable, celle de faire l’expérience de la Vie. Une fois que l’on a réalisé qu’on avait la chance d’être vivant, et éventuellement en plus d’être en bonne santé, une reconnaissance infinie jaillir du coeur : “J’aurais pu ne pas être, et pourtant je suis. Merci infiniment de m’avoir donné la chance de vivre!» Imaginez que vous auriez pu ne pas être, ne pas vivre… Quelle merveille de pouvoir faire l’expérience de la Vie. Et lorsque je commence à perdre confiance en la vie, à perdre de vue la chance que j’ai de vivre, je repense à cette phrase.

enfant-chameau2- Accueillir ce que la vie nous propose. Maintenant que l’on a compris que la vie est un cadeau issu, pourquoi nous plaindre ? Pourquoi pester contre les galères inévitables ? Est ce que nous avons signé un contrat lors de notre naissance comme quoi il ne nous arriverait rien ? Que nous serions exonérés de maladies, de douleurs ? Que nous n’aurions aucune peine de coeur et aucun désagrément dans notre vie ? Non, bien évidemment. Nous pouvons nous en prendre aux autres ou à la vie, mais cela ne changera rien dans notre état. Ou bien voir dans tous ces tracas un clin d’oeil du divin pour nous faire avancer. J’aimais beaucoup Calimero quand j’étais petit, le canard qui dit toujours “c’est trop injuste” et qui se plaint toujours de tout ce qui lui arrive. Mais lui ressembler ne nous fera pas avancer et nous laissera toute notre vie dans un état de victime ou d’enfant qui se plaint. Ne gâchons pas notre vie dans des récriminations perpétuelles et écoutons la puissance  de cette phrase  “Que Ta volonté soit faite”.

3- Nous sommes responsables de tout ce qui nous arrive. Tout ce qui nous vivons est le résultat de notre création, même si nous n’en sommes pas conscient. Tout dépend d’une somme incalculable de moments où nous choisissons d’aller à droite ou à gauche. Et nous ne sommes pas seulement responsable de 20% ou 50%, mais de la totalité de ce qui nous arrive. Cela permet de devenir auteur de ce qui nous arrive, et même si parfois ce n’est pas facile – et qu’il semble qu’il serait plus simple de se plaindre – c’est la voie du bonheur et de la puissance d’action. Car si nous sommes effectivement les auteurs (parfois inconscients) de notre vie, alors nous pouvons changer tout ce qui nous déplaît dans notre vie afin de réaliser nos rêves… Waou!

4- S’aimer soi-même : quoi que nous fassions, nous sommes avec nous-mêmes. On peut aller à l’autre bout du monde, se retrouver en prison, sous les ponts ou dans un cinq étoiles : nous sommes avec nous mêmes. Quoi qu’il arrive. Reconnaissons le bonheur d’être, accueillons notre corps (cf. ci-dessous), ouvrons notre coeur à nous mêmes et disons nous “je t’aime” tous les matins dans la glace. Non par narcissisme mais simplement parce nous sommes profondément cela (cf. le fait d’accueillir ce qui est). Et en plus il est totalement impossible d’aimer l’autre si l’on ne s’aime pas soi-même (sinon, ce n’est plus de l’amour, mais de la demande d’amour déguisée).

5- Aimer l’autre, ou plutôt voir la lumière de cette personne, en prenant conscience qu’elle est sur un chemin de vie comme nous, et qu’on partage simplement cette portion d’espace-temps. «Namasté» dit la prière indienne : «je reconnais le divin qui est en toi», tu es un autre moi-même, et je t’Aime de cette forme d’amour que l’on appelle Agapé et qui exprime la connexion de profonde de nos âmes et la sensation intérieure d’être Un en Esprit, d’être issu du même arbre, de la même terre.

Les 10 attitudes du bonheur6- Se désidentifier de ses pensées. Ne pas croire ce que nous dit le mental, surtout quand on est stressé ou activé (en colère, sous stress). «You are not your thoughts» nous répétait un enseignant bouddhiste avec beaucoup de compassion lors d’une retraite Vipassana. Cette phrase est entrée en moi comme dans du beurre. Et chaque fois que j’y pense, je médite en faisant le vide dans ma tête pour retrouver la paix de l’âme. La félicité est toujours là, dans cet espace de vacuité, à la fois vide et plein de Joie, d’Amour et de Conscience.

7- Avancer là où il y a de l’enthousiasme, là où c’est vivant. L’enthousiasme et l’amour sont des forces attractives, elle nous boostent et nous poussent à agir. La peur est une force répulsive qui nous fait freiner. Si l’on écoute nos peurs elles ferment notre vision. Si l’on ouvre notre coeur et que l’on s’accorde l’autorisation de vivre nos rêves, alors la Vie nous ouvre les bras pour que nous puissions réussir et réaliser nos talents. Que l’enthousiasme soit le guide de nos actions.

balloons-beach8- Vivre pleinement et profiter de tous les instants magiques et merveilleux que nous procure la vie. S’abandonner dans la joie. Il s’agit d’abord de d’aller où il y a du plaisir, non pas pour ne rien faire, mais simplement pour avancer dans la joie. J’appelle ce principe, le principe “hédonique” qui signifie: avancer dans la joie et le plaisir chaque fois que cela est possible. Attention, cela ne signifie pas être hédoniste et chercher le plaisir. Non. Considérer que le plaisir est un moyen d’avancer. La vie apporte son lôt de situations désagréables et nous avons à les gérer à ce moment (en utilisant le principe suivant). Mais en attendant profitons à plein de ce qui est nous est offert et ne vivons surtout pas à moitié.

9- Tout ce qui est désagréable est un enseignement. Par exemple, si vous perdez de l’argent voir l’enseignement qui est derrière et considérez que vous venez de payer cette somme pour avoir cet enseignement. Ce n’est plus une perte, mais un investissement. Il en est de même des accidents. Simplement, il y a des enseignements plus coûteux que d’autres.

yoga1210- Honorer son propre corps et celui de l’autre, en notant que le bien-être et la bienveillance commence d’abord par le corps, par nous mêmes. C’est notre véhicule et c’est par là que nous ressentons et agissons dans le monde. Il est l’alpha et l’oméga car tout commence dans l’incarnation et tout finit par la fin de cette incarnation. Entre les deux, nous vivons dans ce corps là, et nous n’en changerons pas quoi que nous fassions (on peut faire quelques modifications aux marges avec la chirurgie esthétique, mais essentiellement cela sera le même corps). Honorons aussi le corps de l’autre, le temple sacré avec lequel nous entrons en contact (tout contact commence par deux corps : un regard, une poignée de main), en restant à petite distance ou en allant dans l’intimité amoureuse. Dans tous les cas, restons dans cet état de respect et d’amour vis à vis de nos corps.

Ces 10 attitudes constituent une philosophie de vie, une manière de voir la Vie comme un lieu d’expérience, d’enseignement et d’amour, pour vivre pleinement notre vie et ressentir le plaisir d’être. Allez faire l’expérience de vivre à partir de ces 10 attitudes et dites moi ce que vous en pensez. Comment les vivez vous ?

Laissez un commentaire…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2017-06-27T15:55:31+00:00 Categories: Non classé, Philosophie, Société|4 Comments

About the Author:

Jacques
Professeur d'université, spécialiste de sciences cognitives, il a été formé au Tantra, au Reiki, à l’analyse symbolique des rêves et des mythes, au yoga, à la méditation et à différentes traditions spirituelles, au cours de son parcours psycho-spirituel depuis plus de 20 ans. Il est l'animateur des sites www.tantra-integral.com et www.developpementintegral.com qui portent sur le développement intégral (individuel, relationnel et social), la relation existant entre sexualité et spiritualité et sur l'intégration féminin-masculin, l'approche intégrale de K. Wilber et la Spirale Dynamique. Il est auteur du livre L'amant tantrique, éditions du Souffle d'Or. Il anime depuis plusieurs années des stages de tantra, de méditations tantriques et de développement de conscience dans la mouvance intégrale. Il éclaire les pratiques spirituelles par sa connaissance des sciences cognitives.

4 Comments

  1. Mary Vinois 17 juin 2016 at 10 h 08 min - Reply

    Bonjour Jacques

    Merci pour ces leçons de vie
    Je suis toujours ravie de te lire d’autant plus que tes écrits sont de plus en plus structurés et clairs
    Depuis notre dernière rencontre à Bruxelles, j’ai retrouvé mon équilibre, me suis formée au Quantum Touch et exerce mes talents de guérisseuse en Afrique: Togo, Cameroun, Côte d’Ivoire et maintenant au bord du lac Ahémé en plein pays vaudou du Bénin.
    Toujours dans la solitude car ici difficile de trouver un amant tantrique: les Africains sont très bas astral et n’ont aucune notion du plaisir de la femme ni du respect des corps pollués par les religions ( il y a plus de 700 sectes venant des États Unis) qui inculquent le péché originel d’Eve. Le métier de pasteur est le plus lucratif! Les Blancs sont soit des hommes qui travaillent pour des sociétés exploitant les noirs, soit des vieux comme moi à la recherche de chair fraîche soit des jeunes qui avaient des choses à cacher en Europe qui se droguent et boivent à longueur de journée…Pas prête à vivre avec ce genre d’homme! Je vis donc sereine et en accord avec mes valeurs au milieu des villages de pêcheurs et de cultivateurs.
    Gratitude à toi pour tout ce que tu m’as enseigné
    Namasté
    Mary

  2. Marion 17 juin 2016 at 12 h 32 min - Reply

    Tout ce qui est dit est dit ! Gratitude à toi pour ces rappels qui font toujours du bien. Savoir, en prendre conscience, c’est une chose, je pars du principe que c’est dans l’expérimentation que j’apprends sur moi même et les autres. Avec bienveillance et l’écoute de soi à soi et avec l’autre. La vie est merveilleuse et je suis heureuse d’être ici. Tendresse. Marion

  3. Kat 25 octobre 2016 at 15 h 35 min - Reply

    Je partage totalement vos ecrits et essaie de les vivre au mieux. Merci bcp

  4. Michèle G 31 janvier 2017 at 23 h 40 min - Reply

    Excellent cet article qui partage une belle vision de la vie : celle qui nous fait grandir, celle qui nous fait prendre la voie de la gratitude et de la transformation… De belles leçons de vie… Merci Jacques !

Leave A Comment